Comment faire pour fabriquer sa box domotique ?

meilleure box domotique

Il existe plusieurs manières de configurer une maison intelligente sans faire appel aux grands groupes. Certes, les commandes vocales globales sont géniales et pratiques, mais tout le monde n’est pas à l’aise avec l’élément à l’écoute permanente des haut-parleurs intelligents Google Home et Amazon Echo. De même, certaines personnes ne souhaitent pas que ces sociétés de big data rassemblent davantage d’informations sur leur vie.

Pourquoi fabriquer sa propre box domotique ?

Avez-vous déjà entendu parler de Mozilla’s Things Gateway ? Il s’agit d’un projet qui a pour but de construire un Internet des Objets décentralisés et qui garantit aux usagers plus de sécurité, de confidentialité ainsi qu’une interopérabilité.

La passerelle expérimentale Things Gateway vous permet de contrôler plusieurs appareils Smart Home à partir d’un portail Web simple et sécurisé, auquel vous pouvez accéder à la maison et à distance.

Il fonctionne avec les protocoles Z-Wave et Zigbee et est compatible avec un certain nombre de commutateurs intelligents standard, de gradateurs et de capteurs, ainsi qu’avec des ampoules de Philips Hue, Ikea et Cree.

Ici sa définition

Créer votre propre hub domestique intelligent

Vous aurez besoin de :

  • un tableau Raspberry Pi (de préférence un Pi 3 avec Wi-Fi intégré, mais une clé Wi-Fi devrait également fonctionner)
  • une carte micro SD propre avec un stockage minimum de 4 Go
  • une clé USB compatible Zigbee et/ou une clé USB compatible Z-Wave pour communiquer avec les périphériques de ce protocole
  • certains appareils intelligents compatibles à ajouter.

La première chose à faire est de télécharger le logiciel Things Gateway. Il peut être téléchargé à partir de Mozilla. Vous devrez décompresser le package (cela peut se produire automatiquement). Le fichier décompressé s’appellera « gateway-0.3.0.img ».

Ensuite, flashez le logiciel sur votre propre carte mémoire. De nombreux logiciels Mac et PC peuvent le faire. Vous pouvez utiliser Etcher.

Une fois que vous avez flashé le logiciel, insérez la carte mémoire dans votre ordinateur Dans Etcher, sélectionnez l’image de votre disque dur, sélectionnez le lecteur et tapez Flash.

Avant d’allumer votre Pi, vous devez insérer la carte mémoire contenant le logiciel Things Gateway. Vous devrez également insérer les clés USB Zigbee et/ou Z-Wave.

Si votre Pi n’a pas de Wi-Fi intégré, vous pouvez insérer un adaptateur USB Wi-Fi. Puisque cela fonctionnera comme une machine « sans tête », vous n’aurez plus à vous soucier de connecter un moniteur, un clavier ou tout autre accessoire au Pi.

A consulter par la suite : Quel câble pour brancher son home cinéma ?

Connexion à votre passerelle

Après une minute ou deux, vous devriez voir « Mozilla_IoT_Gateway » apparaître dans votre liste de réseaux Wi-Fi disponibles. Connectez-vous à ce réseau sur votre ordinateur portable ou votre smartphone et vous obtiendrez une fenêtre contextuelle vous demandant de saisir le SSID et le mot de passe de votre réseau domestique.

La passerelle se connectera ensuite à votre réseau et la fenêtre contextuelle disparaîtra. Il vous sera demandé d’entrer dans « gateway.local » dans votre navigateur pour terminer la configuration.

Vous créez ici votre propre domaine Web unique pour votre passerelle, ce qui est essentiel si vous souhaitez le contrôler à distance. Vous créerez également un nom d’utilisateur et un mot de passe pour protéger ce tunnel sécurisé.

Ajout de matériels

Une fois la configuration terminée, vous serez directement dirigé vers l’écran d’accueil de Things Gateway. Vous verrez un « + » dans le coin inférieur droit et la passerelle recherchera les périphériques disponibles, assurez-vous qu’ils sont bien branchés.

Un site des meilleures boxs domotiques du marché : https://une-maison-qui-reflechit.fr/