Comment réussir à réparer un etau ?

meilleur etau

La menuiserie, la plomberie, l’ébénisterie ou même le bricolage sont des travaux manuels. Toutefois, ils nécessitent l’usage de certains instruments, de certains appareils comme l’étau. Cet instrument s’est depuis des années révélé très indispensable dans chaque atelier.

Cependant, l’étau, comme tout autre objet, est susceptible d’être endommagé. Certes, il est capable de résister à l’usure du temps, mais il peut arriver qu’il ne soit plus le même comme à l’état neuf. Il faut donc procéder à sa réparation. Comment réparer un étau ? Lisons !

Les couacs rencontrés avec un étau

Ils sont très nombreux, et la liste ne saurait être exhaustive. Plusieurs couacs peuvent intervenir au cours de l’utilisation d’un étau. Il peut s’agir de la poignée qui ne dispose plus d’une grande force de serrage. Il peut également s’agir des mordaches dont les lames ne sont plus comme elles devraient l’être.

Pour avoir des conseils, voir ce guide d’achat

La poignée de l’étau

La poignée de l’étau est cette partie de l’instrument que vous devez utiliser pour le serrage de votre pièce. À la suite de plusieurs utilisations, il est bien possible qu’elle lâche. Dans ce cas, il n’est pas recommandé de faire usage d’une rallonge de poignée. Il est conseillé de la démonter et de la replacer en utilisant un serre-joints.

Par ailleurs, la force de serrage peut se révéler être plus petite que ce que vous vouliez si vous n’avez pas fait le choix qu’il faut. Ne frappez alors jamais sur la poignée avec un quelconque marteau pour la dépasser celle obtenue à la force de vos mains. Prenez encore en compte la première recommandation.

Les fissures au niveau de l’étau

Parfois, à force d’avoir été utilisé il se peut que l’étau se retrouve fissuré. Ce cas fait partie des extrêmes. En effet, un étau qui est fissuré ne doit même pas être utilisé. Il risque d’endommager votre pièce. Confiez-le à un réparateur d’étau, il est le plus qualifié pour le remettre en bon état.

A savoir : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/etau_etaux/31326

Les mors

Les mors et les mordaches sont ces petits éléments qui constituent la largeur de l’étau. Plus cette largeur est grande, plus votre étau est susceptible de vous aider à réaliser un bon travail. C’est ainsi que sur le marché, vous retrouverez des étaux avec une largeur de 125 millimètres, et d’autres avec une largeur de 165 millimètres.

Ainsi, lorsque vous possédez par exemple un étau de 125 millimètres, ne cherchez surtout pas à lui donner une largeur de 130, voire de 165 millimètres. Ce qui signifie que vous ne devez absolument pas écarter les mordaches et mors de votre étau. Trouvez un étau qui répond au besoin que vous avez.

La base de l’étau

Vous faites erreur si vous pensez à la souder à un support métallique. Ce n’est pas pour rien qu’un étau est encore appelé étau d’établi. Vous devez donc le souder à un établi. Si vous ne l’avez pas fait et que votre instrument est relié à une base métallique, il commence certainement déjà à se détériorer.

Pour le réparer, détachez-le de sa base métallique puis ressoude-le à une autre base, de préférence en bois. Tâchez de bien placer les différentes vis pour qu’en cours d’utilisation l’instrument ne tombe pas.

Article suivant : Comment bien utiliser sa machine à tatouer ?