Comment apprendre à souder ?

masque de soudure avantages

La soudure est une opération très courante à la maison. De la réparation des grandes installations de plomberie à celle de petits appareils électronique, on utilise des techniques de soudure plus ou moins complexes.

La pratique de la soudure en elle-même à priori est une affaire de professionnels compte tenu de la subtilité et de la précision que nécessite les différentes opérations à effectuer. Néanmoins, vous pouvez apprendre à souder ne serait-ce que pour éviter d’appeler un technicien à chaque fois que vous avez un souci.

Les différents types de soudure

Avant de se lancer, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de soudure et que chacune d’elle est adaptée à un type de réparation. Nous allons apprendre à réaliser chacune d’elle en se basant sur le matériel nécessaire, les gestes à opérer et les précautions à prendre dans chaque cas.

Soudure au chalumeau oxygène-acétylène

Pour réaliser une soudure au chalumeau oxygène-acétylène, il vous faudra naturellement un chalumeau oxygène-acétylène, un masque de soudure, de la pâte à souder et des baguettes à souder.

L’opération consiste à chauffer les pièces à souder puis à faire fondre la baguette de soudure à travers les fentes.

Afin de réussir votre soudure au chalumeau oxygène-acétylène, il faut suivre quelques étapes :

  • commencer par nettoyer les zones que vous voulez souder. Ensuite, appliquer une couche de pâte à souder.

  • Allumer le chalumeau et régler la flamme jusqu’à obtenir une teinte bleutée.

  • Rapprocher les pièces à souder et chauffer de manière uniforme toutes les parties à souder jusqu’à ce que le métal change de couleur.

  • Faire suivre chaque passage du chalumeau de la baguette à souder afin que la température du métal serve à sa fonte.

Au cours de l’opération, faites attention à être précis dans l’application de la baguette pour que la répartition soit uniforme. Aussi, laissez refroidir la soudure à la température ambiante afin que les métaux soient consolidés efficacement.

à Lire aussi : soudeurs.com

L’utilisation du fer à souder

Vous aurez besoin pour cette opération de fer à souder, d’étain, et d’une prise électrique. Ici, l’opération consiste faire fondre l’étain sur la zone de soudure. Suivez les étapes suivantes :

  • Nettoyer la zone de soudure puis appliquer une couche de graisse à souder

  • Mettre en contact le fer à souder avec la zone à souder et laisser chauffer

  • Appliquer le fil d’étain et le laisser fondre de manière à s’étaler.

  • Laisser refroidir à température ambiante

Dans le cas du fer à souder, des lunettes de soudure seront suffisantes. Néanmoins, il faudra faire attention à ne pas se laisser toucher par le fer à souder, il y a risque de brulure.

à Lire aussi : Acheter une fendeuse d’occasion, bonne ou mauvaise idée ?

La soudure à l’arc

C’est le type d’opération la plus délicate en soudure. Vous aurez besoin d’un poste à souder à l’arc, une prise électrique, et des baguettes à souder. Voici les étapes à suivre :

  • Nettoyer la zone à souder

  • Raccorder le poste à souder et le connecter à la terre

  • Brancher la torche sur la sortie + et la pince sur la sortie –

  • Créer le contact entre la baguette à souder et la zone de soudure.

  • Laisser refroidir à température ambiante puis enlever les excédents.

Vous aurez impérativement besoin d’équipements adéquats pour cette soudure.

Crédits de cet article : masque-de-soudeur.fr